dimanche 13 janvier 2008

Résolution 2008

En 2008 , je vais faire comme en 2007 mais en pire...non je plaisante ...pour 2008....ben je vais avant tout arrêter de faire des résolutions nulles ,caca prout que je ne tiendrai pas ....Là déjà quand on me connait un peu : y du progrès!!!....donc je ne perdrai pas un gramme cette année ,je continue d'être infernale,de faire tourner en bourrique ma belle-mère , de ne pas arrêter d'arrêter de fumer...surtout quand je bois de la bière!!!! ext.....
Enfin bon tout ça pour dire que en me baladant sur le net ...de blog en forum...je trouve que l'on peut faire de belles rencontres... et là tout de suite maintenant j'aimerais vous faire partager ceci...car il faut avouer que ça a fait tilt dans ma petite tête...
de blonde(:-))....C'est la solution pour 2008....et les années à venir...

.........Il vient la trouver dans la lingerie pour lui faire un gros bisous saveur fraise tagada en lui disant pour la cent millième fois de la journée qui l'aime très fort et qu'elle est très belle. Il s'attarde. Ils papotent pendant qu'elle s'habille. Et tout à coup, il lui pose une drôle de question. Il lui demande comment elle fait. Fait quoi ? Ben tout ça maman !!! Aujourd'hui, tu as fait deux bûches de Noël, le repas de midi, un gâteau pour le goûter, tout le repas du réveillon, donné le sein à L*, fait du linge, fait des décos pour la table, cousu le cadeau de L**...Comment tu fais ? C'est quand que tu penses à toi maman ?
La voilà toute émue par tant de sollicitude. Qu'il est gentil ce petit homme, vraiment quelle crème ce N* ! Qu'elle l'aime son coeur d'artichaut de petit gars ! Alors elle le prend dans ses bras pour un gros câlin et lui dit qu'elle arrive à faire tout ça parce que d'abord et avant tout, elle pense à elle !
Paradoxal, non ?
Non. Justement.
Elle a toujours considéré avec la plus grande attention le fait qu'une maman qui fait passer les autres (ses enfants y compris) avant elle, fini par s'y perdre tôt ou tard. Parce que quand on ne s'occupe pas de soi (de quelque façon qui soit) ben on ne peut pas être au mieux avec soi-même et donc être au mieux avec les autres. Voilà sa vision des choses. Elle n'engage qu'elle. Pour donner le meilleur de soi, il faut passer du temps avec soi. Se bichonner un minimum. En accord avec soi, on peut alors se tourner vers les siens et faire vraiment de notre mieux.
Mais quand est-ce que tu prends du temps pour toi, t'es toujours en train de faire plein de trucs ?!?
Perspicace le gars. Elle s'arrête pas beaucoup, on est d'accord. Alors elle grappille cinq minute par ci, deux minutes par là et elle les savoure avec avidité. Comme ce bain de dix minutes qu'elle s'est accordé entre la fin des préparatifs du réveillon et l'arrivée des invités. Comme les multiples pauses tétées avec Loan. Et tout le plaisir qu'elle prend à faire tant de choses comme les câlins, les jeux, les gâteaux, les conversations légères qui trottinent à côté d'elle quand elle exécute telle ou telle tâche ingrate, qui du coup l'est beaucoup moins ! Et puis il y a le soir aussi. Quand toute la maisonnée dort, elle s'éveille à elle, dessine, peint, lit, médite, surfe à la cherche de tout ce qui pourra profiter à son neurone affamé... ... ...
Et aussi, quand on est dans le plaisir, bien des choses s'en trouvent moins pesantes.
Et elle est très souvent dans le plaisir, ça aide, elle l'avoue !
Alors voilà donc ma théorie fumante exposée à mon grand fiston. Le tiercé gagnant du bonheur c'est :
- primo : soi d'abord !
-deuzio : les enfants tout de suite après !!
-troizio : tout ce qui reste pour sa moitié ! Sans oublier de faire du plaisir le fil conducteur de cette belle brochette familiale !
Elle a toujours fait comme ça, même quand elle n'était pas en congé parental. Ses huit heures de boulot derrière elle ne l'ont jamais empêchée de faire ce qu'il fallait faire et de penser à elle aussi et surtout d'abord ! Tout son joli petit monde s'en est toujours très bien porté. Voilà ce qu'elle constate chaque jour. Voilà son tiercé gagnant.
Ils ont fini la causerie par un bel échange. Un doux baiser d'amour contre le petit paquet de Car en Sac qu'il triturait négligemment depuis son arrivée à côté d'elle.
Là-dessus, son papa est arrivé avec sa chérie, quelques précieux flacons et les bras chargés de plateaux remplis de toasts apéritifs. Et hop ! Les voilà partis à faire bombance en attendant l'arrivée du gros père Léon et les cadals et c'était bien ! Très bien même !
Franchement, elle est pas belle la vie !?!?
Voilà les gens, ne pariez pas sur des bourrins affublés de noms qu'ils portent comme un handicap pour la vie, pariez sur vous parce que vous êtes les mieux placés pour ça et après, tout de suite après, misez sur vos amours ! Et empochez le pactole !
Voilà ce qu'elle vous souhaite !
Bises à tous !
...Et comme j'aime bcp cette nana...je ne vous en parlerai pas plus....car comme le dit a peu prêt la chanson:

... Surtout ne me demandez pas
.......De vous la montrer du doigts
..........Avec vos yeux d'étrangers
............Vous n'allez rien remarquer
................C'est une fleur sur l'horizon
.....................Une Star à sa façon



4 commentaires:

Aboz a dit…

Quel bel hommage...

angèle a dit…

C'est malin, chui toute rouge maintenant ;-D

Et bravo pour tes résolutions !

Sony.... a dit…

Oui pour 2008 j'ai mis le paquet!!

Mounette a dit…

très joli hommage! ..et mérité en plus!